Historique club de Quimper

Naissance et filiation

                              Le ROTARY, fondé par Paul HARRIS, est né en 1905 à Chicago. 

                         Il a ensuite essaimé dans le monde entier, sa diffusion se faisant par parrainage d’un club existant sur un  « projet de club » établi dans la ville filleule, autour d’un noyau de professionnels dont chacun représentait une profession différente, le but étant de faire se rencontrer et agir ensemble des hommes que rien ne rapprochait naturellement.

                          Londres a été le premier club créé en Europe. La filiation du club de Quimper s’établit donc comme suit, dans le temps et dans l’espace :

 CHICAGO  ( 1905 ) >>>> LONDRES (1911) >>>> PARIS (1921) >>>> ANGERS (1925) >>>> NANTES (1927) >>>> SAINT-BRIEUC (1929) >>>> BREST (1931) >>>> QUIMPER (1937).

                        C’est en 1936 que le Gouverneur Georges LEFORT, du club de St Brieuc, a l’idée de susciter la naissance d’un club à Quimper. Architecte, il confie à son confrère Gaston CHABAL, du club de Brest, le soin d’étudier le projet, en prenant des contacts à Quimper.

                         Il fera appel à deux architectes quimpérois, ses amis René LEGRAND et Jacques LACHAUD, bien placés pour « s’occuper des fondations » et « poser la première pierre ».
Une première liste de personnalités à contacter fut établie et peu de temps après, le club de Quimper fut constitué. Il fut officiellement créé par un rapport du Gouverneur du District du 10 mars 1937.

                          Le Président fondateur du Rotary Quimper fut Georges LIEBAULT, médecin.

                          Le premier siège social du Rotary-Club de Quimper fut l’Hôtel de l’Epée, sur les quais de l’Odet, puis dans les années 1975, un hôtel de charme, l'hôtel de la Tour d'Auvergne, rue des Réguaires, mais les problèmes de stationnement obligèrent le club à se déplacer, et, après un court intermède au Buffet de la gare, il s'installe en 1984 au Novotel, rue du Poher, devenu depuis l'hôtel Océania, où il réside encore actuellement.

                        L’emblème de notre club illustre l’histoire de Corentin:

                        Corentin naquit en Armorique au 5ème siècle. Attiré par la vie monastique du type celte, il se retira pour vivre en ermite dans la région du Porzay.
                        La tradition rapporte que pour se nourrir, Corentin, établi près d’une fontaine, prélevait chaque matin un morceau d’un poisson, qui, rejeté à l’eau, se reconstituait intégralement.
                        A la demande du roi Gradlon qui l’avait rencontré lors d’une chevauchée, Corentin accepta de quitter son ermitage pour devenir le premier évêque de Quimper.
                        Sur fond des trois couleurs républicaines, enjolivé des hermines de Bretagne, la roue rotarienne tranche le poisson miraculeux et illustre la légende de saint Corentin.
                                                                                 

                          A ce jour, le club de Quimper a donné naissance à quatre clubs filleuls :

DOUARNENEZ-LE CAP en 1954, CARHAIX-PLOUGUER (devenu depuis CARHAIX-ROSTRENEN) en 1957, CONCARNEAU en 1965, et , enfin, QUIMPER-ODET en 1979

                        Le Club de Quimper est fort d’une équipe soudée et dynamique qui met l’amitié au service des autres. Il compte actuellement 35 membres, dont 6 membres d'honneur, 11 femmes et 24 hommes. Il présente une grande diversité de professions: chefs d'entreprise,professions du domaine médical, banque, commerce, bâtiment, métiers du droit, assurance, architecture, informatique, agriculture, etc.

 

Fanion d'origine